L’importance de consommer des produits locaux depuis la COVID-19

L’importance de consommer des produits locaux depuis la COVID-19

Depuis le début de la crise sanitaire, les habitudes de consommation de plusieurs Français aient changé. Désormais, la priorité est au local : les foyers favorisent de plus en plus les produits provenant d’un circuit court et de proximité dont l’avantage est l’assurance d’avoir des produits plus ou moins sains et de bonne qualité. Depuis que les grandes enseignes se sont emparées de ce terme, le mouvement est devenu tout de suite un véritable effet de mode. Passons en revue quelques avantages liés à la consommation des produits locaux.

C’est quoi la consommation locale ?

La consommation locale englobe les pratiques qui consistent à consommer des produits issus de l’agriculture biologique et cultivés à un rayon de 100 ou 250 kilomètres autour de votre zone ou région d’habitation. Toutefois, dans votre démarche de consommer local, vous pouvez aussi privilégier des produits provenant des régions avoisinantes ou même éloignées. L’importance est que ces produits ne traversent pas les frontières de votre pays.

Une personne qui décide de consommer les produits locaux se résigne à consommer les produits de saison tels que les fruits et les légumes en ce qui concerne le domaine agroalimentaire. Vous vous demandez certainement quel est l’avantage ou les avantages de consommer local, retrouvez les éléments de réponse à votre préoccupation dans la suite de l’article.

 

Pourquoi consommer des produits locaux semble si important ?

La consommation locale possède de nombreux avantages. Dans les lignes suivantes, nous allons vous en citer quelques-uns :

  • Consommer local c’est s’approvisionner des produits de saison : comme nous l’évoquions déjà un peu plus haut, la consommation locale demande de faire recours aux aliments de saison (mais pas que). Comme la nature est bien faite et comme l’expliquent si bien les scientifiques, les fruits et légumes de saison sont plus riches en nutriment et s’adaptent parfaitement aux besoins nutritionnels de tout un chacun.

En plus de cet aspect, il faut préciser que la consommation locale favorise les aliments issus de la culture biologique et qui arrivent donc naturellement à maturité sans avoir besoin de faire recours aux pesticides au tout autre produit chimique. Les vitamines C, les minéraux et les antioxydants font partir des nutriments contenus dans les aliments de saison.

  • Consommer local c’est la garanti des produits frais : qui dit fruit ou légume de saison dit aussi fruit et légume frais n’ayant subi aucune altération ni affronté les intempéries telles que les transports sur de longues distances. Étant donné qu’ils sont récoltés à maturité et au moment opportun, ils sont donc meilleurs pour la santé.
  • Consommer local est la garantie de l’origine ou de la provenance de ses aliments : on a tous un jour ou l’autre eus à être au courant des scandales alimentaires concernant certains produits. Ces derniers ont entrainé les consommateurs à être plus vigilants et même méfiants quant à la provenance de leur produit.

Consommer local est donc une initiative et même une solution pour tracer les aliments consommés au quotidien, mais aussi pour savoir comment ils sont cultivés.  Cette initiative permet aussi de profiter des aliments pleinement riches en nutriment et qui ne sont pas passés par beaucoup d’intermédiaires.

  • Consommer local c’est respecté l’environnement : consommer local c’est également préserver l’environnement en décidant d’aller à l’encontre des cultures intensives qui demandent de faire recours aux produits chimiques.

La consommation de proximité permet également de réduire l’impact des emballages en carton et en plastique et de privilégier les sacs réutilisables ou les paniers ce qui ne peut qu’être bénéfique pour la planète.

  • Consommer local c’est soutenir les producteurs locaux : consommer local c’est profiter des produits locaux tout en soutenant les efforts des producteurs du terroir. Cela contribue également à rehausser l’économie locale en permettant par exemple une meilleure rémunération des artisans (agriculteurs, éleveurs, etc.). Par ailleurs, le commerce de proximité permet de préserver la convivialité des choses simples.

Le confinement : un accélérateur de tendance

Consommer les produits locaux étaient déjà inscrits dans l’air du temps, mais depuis le covid-19 et les différentes sessions de confinement, il faut dire que la tendance n’a pas eu besoin de beaucoup de temps pour se développer. Il y a eu comme un déclic, un éveil des consciences car sinon comment expliquer cette envie soudaine de vouloir se reconnecter à des choses qui viennent de chez soi.

L’envie des produits locaux traduit en quelque sorte le besoin d’assurance ou alors de réassurance des consommateurs quant à l’origine ou à la provenance des produits qu’ils consomment. C’est ce moyen qu’ils ont trouvé pour garder une main mise sur ce qui pourrait être la sécurité alimentaire.

Toutefois, il faut noter que si la consommation locale semble évidente pour les produits alimentaires, il n’en est pas de même pour les domaines tels que l’industrie du textile. Les fabricants français avouent d’ailleurs être toujours obligés d’aller chercher leur matière première ailleurs même s’ils restent toujours en Europe. Il se peut donc que les magasins et les établissements agroalimentaires soient les grands bénéficiaires de cette nouvelle tendance, mais attention à la hausse des prix.

L’essor de la digitalisation des produits locaux

Avec la crise du covid-19 et le confinement, le sans contact s’impose. Pour garder le rythme et ne pas se retrouver avec des produits avariés, les entreprises sont plus ou moins obligées de se lancer dans la digitalisation de leurs produits.

Dans le domaine de la restauration, c’est un vrai mouvement qui s’est développé nommé le clic and collect. Il s’agit d’une stratégie mise en place pour permettre aux clients de passer la commande de leur plat favori en ligne depuis leur canapé et sans prendre de risque de se faire contaminer.

Pour accroître l’efficacité de cette stratégie, les restaurateurs ont jugé bon de s’associer entre eux, comme quoi l’union fait la force, et à plusieurs il est plus facile de gérer les commandes qui parfois peuvent être nombreuses. Les portails de commande et de consommation en ligne font donc partir des outils de choix pour répondre aux attentes et aux habitudes de consommation actuelle.